Agroalimentaire : l’Ethiopie montre l’exemple à l’Afrique

Selon l’Alliance for a Green Revolution in Africa (Agra), ce pays de l’Afrique de l’Est a fait de gros progrès dans le domaine en quelques années seulement.

L’information, relayée par Jeune Afrique, est contenue dans un rapport publié le 5 septembre 2018 à Kigali au Rwanda. Ce document constate que, malgré les évolutions, « la productivité agricole et l’amélioration du sort des agriculteurs africains, et en particulier, celle des petits exploitants qui fournissent 80 % du produit agricole, progressent trop lentement au regard de la croissance démographique du continent ».

Dans ce rapport, Agra présente la réussite de l’Éthiopie. Elle révèle en effet que c’est sous le Premier ministre, Meles Zenawi, que le gouvernement éthiopien a porté les dépenses en faveur du monde agricole à 10 % du budget. Cette décision, selon Agra, a permis de construire des routes et de développer les services, l’éducation et la santé en zones rurales, de mettre au point des semences adaptés aux conditions éthiopiennes.

Pourtant, les chiffres n’étaient pas en faveur de l’Ethiopie : « En 2010, l’Éthiopie comptait un technicien-vulgarisateur agricole pour 476 fermiers quand le ratio en Tanzanie était d’un pour 2 500 ». Sept ans plus tard, elle disposait de 15 000 centres de formation agricole et de 72 000 techniciens vulgarisateurs. En 2004, 46 % de ses producteurs de céréales utilisaient des engrais ; en 2013, cette proportion a été portée à 76 %. La surface cultivée a augmenté de 28 % dans le même laps de temps.

Ces efforts ont payé. La production de grains qui était de 119 millions de quintaux en 2004 a été portée à 266 millions en 2015, soit une hausse de plus de 120 %. Sans avoir de grandes surfaces cultivables, l’Éthiopie montre les chemins que doit emprunter la volonté politique pour réussir la « révolution verte » qu’appelait de ses vœux Koffi Anna, l’ancien secrétaire général des Nations unies décédé le 19 août 2018 en Suisse.

Bernard Bangda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *