Au Cameroun, le PD_CVA recrute de plus de 500 jeunes agripreneurs

L’annonce y relative est contenue dans l’édition du quotidien national camerounais à capitaux publics « Cameroon-tribune » du mercredi 3 octobre 2018.

C’est dans le cadre de la  mise en œuvre de la composante 3 intitulé « Développement de l’entrepreneur jeune dans l’agriculture » du Projet de développement des chaînes de valeur agricole (PD_CVA) que le gouvernement camerounais, à travers le ministère de l’Agriculture et le Développement rural (Minader), recrute 512 jeunes candidats « Agripreneurs ». Pour mener cette activité, le Cameroun bénéficie des financements de la Banque africaine de développement (BAD) et de l’Institut international d’agriculture tropicale (IITA) et de l’assistance technique du Minader.

Sur les conditions à remplir, le communiqué du Minader indique que tout jeune camerounais âgé entre 18 et 35 ans, sans distinction de sexe, peut postuler à cet appel à candidatures. En plus, le postulant, de niveau Bac + 2, pour augmenter ses chances d’être retenu, doit disposer d’une formation dans les domaines agro-sylvo-pastoral, halieutique, ou tout autre domaine connexe à la chaîne de valeur agricole ou agroalimentaire. L’appel à candidatures met un accent sur les promoteurs de d’un business opérationnel ou les porteurs d’un projet ayant fait l’objet d’un busines plan avancé dans les domaines de production moderne, de la transformation des produits agricoles, du marketing ou de la prestation de services agricoles (mécanisation, logistique, TIC). Ils doivent s’engager, à travers une lettre, à résider dans le lieu du centre d’incubation pendant les 12 mois qu’elle [l’incubation] va durer. Ils doivent être originaires du lieu d’implantation du lieu de leur projet.

Pour rappel, c’est le 24 avril 2017 à Yaoundé que le PD_CVA a été officiellement lancé. Ce Projet est financé à hauteur de 75 milliards de FCFA par la BAD (77%), l’Etat du Cameroun (21,5%) et  les bénéficiaires (0,9%), 24 000 personnes dont 50% de femmes. Implémenté dans les régions du Centre, du Littoral, du Sud- Ouest et de l’Est, il consiste en des appuis financiers et techniques aux organisations paysannes et autres jeunes intéressés par l’agrobusiness. Le PD_CVA ambitionne, sur une période de 5 ans, de catalyser l’augmentation de la production de régimes de noix de palme de 216 000 tonnes (pour 17 500 tonnes d’huile de palme), contre 240 000 tonnes pour la banane plantain et 10 000 tonnes pour l’ananas.

Bernard Bangda

2 pensées sur “Au Cameroun, le PD_CVA recrute de plus de 500 jeunes agripreneurs

  • octobre 8, 2018 à 8:47
    Permalink

    Quels avantages auront les bénéficiaires et que devront-ils dépenser en retour?

    Répondre
  • novembre 4, 2018 à 9:19
    Permalink

    Le site est vraiment satisfaisant

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *