Bientôt une centrale photovoltaïque pour les 20 000 ménages de Batouri

Cette commune de l’Est du Cameroun envisage un partenariat avec la Smart Impulse Investments SARL (SII) pour la réalisation de ce projet.

« A l’analyse, pour de meilleurs investissements dans l’industrialisation à laquelle aspirent les investisseurs locaux, Batouri doit avoir une autonomie énergétique », soutient Marc Noël, le Sustainable Business Investments à l’Agence wallonne à l’exportation et aux investissements étrangers (AWEX), également expert dans le domaine. Idem pour le maire Pierre Gombo Dimba : « Face aux multiples délestages dans la ville, la commune a acquis un groupe électrogène pour permettre que le travail administratif ne soit jamais interrompu à l’hôtel de ville ». Ce qui n’est pas le cas des autres services administratifs de la ville qui sont régulièrement paralysés.

Du coup, la commune a engagé une réflexion sur les possibilités d’installation d’une centrale solaire dans les mois à venir. Elle décide de contacter la SII Sarl. « Le partenariat vise l’installation d’une centrale photovoltaïque d’une puissance de 3 MW afin de satisfaire la demande qui est actuellement de 2 MW », indique Daniel Mbarga, le Chief Executive Officer (CEO) de la SII Sarl au cours des échanges de ce 29 juin 2019 à Batouri entre la commune éponyme, AWEX et la SII Sarl.

Les discussions portaient principalement sur les mécanismes de financement à mettre en place pour que les 67 000 habitants de la commune de Batouri (60 000 en zone urbaine et 7 000 dans les 14 villages) représentant 20 000 ménages bénéficient de cette source d’énergie. « Pour installer une centrale d’énergie solaire, des contrats BOT (Build-Operate-Transfer) sont proposés à nos clients. Pour ce type de contrat, le principal partenaire est Eneo, l’opérateur public camerounais de fourniture d’énergie électrique, qui apporte la garantie que l’Etat va acheter toute l’énergie produite », expose M. Mbarga. Qui estime le coût des investissements à environ 4 milliards de FCFA.

En cas d’accord entre les parties, outre la centrale solaire, SII Sarl compte mettre en place « l’éclairage public intelligent ». Selon son CEO, « ce système allie trois aspects : lumineux, esthétique mais surtout sécuritaire avec des caméras intégrés pour la vidéo surveillance et le monitoring du système. Ce dernier aspect se fait en collaboration avec les services de sécurité locaux ».

Un projet « très intéressant » pour la commune de Batouri. Qui n’attend plus que les parties s’accordent pour offrir enfin à ses populations leur rêve d’une commune totalement illuminée.

Bernard Bangda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *