Gouvernance : Le chef de l’Etat ghanéen suspend les voyages des ministres à l’étranger

L’information, reprise ce mercredi 27 juin 2018 par Africa News, fait part de la décision du chef de l’Etat ghanéen, Nana Akufo-Addo, de suspendre « temporairement » les voyages à l’étranger pour les membres du gouvernement. Pour les autorités ghanéennes, qui n’ont pas évoqué de raison, « il s’agit de contrôler les déplacements à l’étranger de l’administration ». Ainsi, tout déplacement à l’étranger des membres du gouvernement, hormis pour la ministre des Affaires étrangères, Shirley Ayorkor Botchway, devrait désormais recevoir l’aval de la présidence de la République.

Cette mesure de suspension intervient dans un contexte de lutte intensive contre la corruption, initiée par le président Nana Akufo-Addo, dès son investiture à la tête de l’Etat le 7 janvier 2017. Dans le cadre de ce combat, plusieurs hauts fonctionnaires avaient été limogés il y a quelques semaines.

Pour rappel, Akufo-Addo avait fait de la lutte contre la corruption son thème de campagne. Notamment en faisant la promesse de remédier à la mauvaise gestion des deniers publics et l’endettement du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *