La Côte d’Ivoire et le Ghana vont continuer de vendre leur cacao

Dans un communiqué conjoint publié le 16 juillet 2019, les deux premiers producteurs mondiaux de cacao ont décidé de lever la suspension de leurs ventes de cacao de la campagne 2020/21.

Les ventes de cacao de Côte-d’Ivoire et du Ghana ont repris le 16 juillet 2019 après avoir été gelé depuis juin 2019. L’adoption d’un nouveau mécanisme, le différentiel de revenu décent, en lieu et place d’un prix plancher garanti de 2600  dollars la tonne de fèves de cacao fonde cette décision de ces deux pays d’Afrique de l’Ouest, les deux premiers producteurs mondiaux de cette culture.

Mais ce ne fut pas facile d’y arriver. « Après de longues délibérations avec les parties prenantes à la rencontre d’Abidjan, la Côte d’Ivoire et le Ghana ont mis en œuvre un concept de prix plancher par l’instauration d’un différentiel de revenu décent (DRD) de 400 tonnes par tonne, pour tout contrat de vente de cacao obtenu auprès des deux pays pour la campagne 2020/21 », peut-on lire dans le communiqué évoqué supra.

Bernard Bangda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *