La FAO a un nouveau directeur général

Le nouveau directeur général de la FAO, Qu Dongyu.

Le Chinois Qu Dongyu a été élu le dimanche 23 juin 2019 au 1er tour de scrutin à la tête de l’organisation des Nations unies contre la faim.

Ce dimanche 23 juin 2019 à Rome en Italie, le duel franco-chinois pour le fauteuil de directeur général de l’Organisation des Nations pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a eu lieu. Pour être finalement remporté par le Chinois Qu Dongyu. Selon Radio France internationale (RFI), le biologiste de formation a obtenu 96 voix contre 71 voix à la Française Catherine Geslain-Lanéelle. L’ancienne dirigeante de l’Agence européenne de sécurité alimentaire, candidate de l’Union européenne (UE), devance l’ancien ministre de l’Agriculture géorgien Davit Kirvalidze qui obtient 12 voix.

Qu Dongyu succède au Brésilien José Graziano da Silva élu le 26 juin 2011. Le mandat du Chinois prend effet le 1er août 2019 et s’achève le 23 juillet 2023. Il ne sera éligible que pour un seul mandat supplémentaire de quatre ans.

Créée à Québec, au Canada, sur les ruines de la guerre, le 16 octobre 1945, la FAO, chargée de la lutte contre la faim dans le monde via le développement de l’agriculture, compte 194 pays membres. Son budget s’élève à 2,6 milliards de dollars. Depuis sa création, « la doyenne des organisations internationales » a connu huit directeurs généraux : le Britannique Sir John Boyd Orr (1945-48), l’Américain Norris E. Dodd (1948-54), l’Américain Philip Vincent Cardon (1954-56), l’Indien Binay Ranjan Sen (1956-67), le Néerlandais Addeke Hendrik Boerma (1968-75), le Libanais Édouard Saouma (1976-93), le Sénégalais Jacques Diouf (1994-2011) et le Brésilien José Graziano da Silva (2011-2019). Le neuvième directeur général va prendre fonction dans un contexte où le monde compte environ 820 millions de personnes en proie à la faim.

Bernard Bangda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *