Le nouveau gouvernement éthiopien compte 50% de femmes

Le mardi 16 octobre 2018, le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, a annoncé la composition de son nouveau gouvernement. Il est composé de 20 membres, soit 10 postes pour les femmes et autant pour les hommes. L’actuel gouvernement est également caractérisé par la réduction du nombre de 28 à 20 seulement.

Parmi les changements notables, l’on observe que l’ancienne ministre de la Construction, Aisha Mohammed, a été nommée ministre de la Défense, devenant ainsi la première femme à occuper ce poste sensible dans ce pays de la Corne de l’Afrique, déchiré par les conflits ethniques. Par ailleurs, Ahmed Shide, jusque-là vice-ministre des Finances et porte-parole du gouvernement, a remplacé Abraham Tekeste au poste de ministre des Finances. Le jeu de chaises musicales de ce 16 octobre 2018 n’a épargné que les tenants des portefeuilles des Affaires étrangères, de la Santé et de l’Eau et l’Electricité.

L’on note aussi qu’Abiy Ahmed crée un nouveau ministère de la Paix confié à l’ex-présidente du Parlement, Muferiat Kamil. Devant les députés, le PM éthiopien a justifié la création de ce ministère : « Le principal problème dans ce pays est le manque de paix. Ce ministère [de la paix] travaillera d’arrache-pied pour assurer sa primauté ». En effet, l’Ethiopie est secouée par des violences ethniques qui ont fait environ 2,2 millions de déplacés sur une population de 100 millions, en 2017.

Ce sont d’ailleurs les troubles politiques ces dernières années qui avaient poussé l’ex-Premier ministre, Hailemariam Desalegn, à la démission à un moment où on s’attendait le moins, alors l’économie du pays a enregistré une croissance en moyenne par an de 10%, au cours de la dernière décennie.

Bernard Bangda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *