Une mission belge prospecte à Batouri

Elle vient présenter les opportunités d’affaires de la région de Wallonie aux opérateurs économiques camerounais.

Depuis le 28 juin 2019, une mission économique belge, précisément de Wallonie, séjourne dans la commune de Batouri, à l’Est du Cameroun. Elle est composée de Marc Noël, le chef de mission, et José Smeers, l’ambassadeur de la marque wallonie.be. Pendant leur séjour, ils rencontrent les opérateurs économiques locaux pour leur présenter les opportunités d’affaires de leur région d’origine. Selon le maire de la commune de Batouri, Pierre Gombo Dimba, il est question de fixer les bases d’un partenariat gagnant-gagnant entre les deux parties.

Pour cela, Marc Noël et José Smeers s’engagent à accompagner leurs homologues camerounais dans les secteurs de l’énergie solaire, de l’exploitation minière, de l’agro-industrie et du bois entre autres. Au terme des échanges entre les deux parties, il se dégage la volonté des Camerounais à investir dans cette région du sud de la Belgique. Mais aussi à mettre à profit l’expertise belge pour booster leurs investissements au Cameroun.

La visite des deux experts belges fait suite à celle qu’une délégation composée des maires de Batouri, Pierre Gombo Dimba, et de Dimako, Onesime Ebongue, et du délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Bertoua, Alphonse Wamane Mbélé, a effectuée en avril 2019 en Wallonie. Au cours de ce voyage, outre les échanges avec les hommes d’affaires belges, les trois personnalités camerounaises avaient visité certaines sociétés locales. Au cours de la présente visite à Batouri, les opérateurs économiques belges auront accès aux sites d’exploitation (bois, mines, agriculture et élevage) locaux.

Pour rappel, et selon le bilan de la coopération économique Cameroun-Belgique par Stéphane Doppagne, l’ambassadeur de Belgique au Cameroun lors de Promote 2019 à Yaoundé, les exportations belges vers le Cameroun, de 11,2% en 2017, étaient en hausse de 8,4% en 2018. Pour s’établir à un total annuel d’environ 190,2 milliards de FCFA. Pour ce qui est de la balance commerciale, généralement à l’équilibre, elle a régressé de 7% en 2018, pour retomber à 147,5 milliards de FCFA.

Bernard Bangda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *